Nous sommes  heureux de vous présenter le village de Mansonkolon,  à l’Ouest du Mali, près du fleuve Baffing,

( qui devient le fleuve Sénégal  lorsqu’il est rejoint par le fleuve  Bakoye … à partir de  Bafoulabé..)

pour agrandir une image, cliquez sur le clic droit en vous positionnant sur celle-ci, et choisissez  Ouvrir dans un nouvel onglet”.

Le plus grand nombre d’images sur ce village, se trouve dans la sous-rubrique  “Images”  du  même village.

  • Et si nous allions à Mansonkolon  ….

Et ci-après, les articles publiés ayant un rapport avec Massonkolon …

—————————————————————————————————————

Bonjour; L’ AMOPA de La Manche ( Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques ) a décidé d’aider notre association, en finançant des fournitures scolaires pour les enfants du village de Mansonkolon, qui vont à l’école de Bakorofata, à 3,5 km de leur village. Leur école du village … n’est pas une école .. […]

En 2008, lorsque j’ai retrouvé mon ami Fantamadi  SOUARE, mon ancien “ange-gardien”  des années 1991 à 1994 lorsque je travaillais à Energie Du Mali, Fantamadi était marié, et avait 2 enfants : Sakalé (à droite), petite fille de 5 ans, et Malamine ( dit M’Fa ), âgé de 3 ans. Immédiatement, le jour-même, nous avons […]

Depuis des années que je vous parle du Mali, de Tapama et de ses activités ici et là, je viens enfin vous parler de mon village, celui qui m’a adopté depuis 1991, sans que je n’en sache rien. En octobre 1991, je viens au Mali pour une mission financée par la Banque Mondiale : je […]

Tapama est en deuil : l’adjointe de l’association des femmes de notre village fétiche, Massonkolon, a succombé aux suites d’une longue maladie (sans médicament pour soulager) ..

Après la construction de l’escalier accédant au fleuve avec toute la sécurité indispensable, il nous fallait attaquer le deuxième tranche :  le  lavoir.

       Depuis  des  lustres,  les  femmes de  Massonkolon ( cercle de Bafoulabé,  région de KAYES) vont  au  fleuve,  à  800 m  de  leur  village,  pour  diverses  activités.  Mais  l’accès  à  ce  fleuve  est  si  pénible  et  dangereux,  que  des  vies  ont  été  perdues.  Il  nous  fallait  “faire  quelque  chose”.

Adieu Dugutigi; Il était le chef de village de Massonkolon.  Cet homme si jovial,  plein d’entrain,  généreux, si heureux de tout  partager,  chaleureux : il nous a quitté.