Sakalé reçue au bacalauréat.

En 2008, lorsque j’ai retrouvé mon ami Fantamadi  SOUARE, mon ancien “ange-gardien”  des années 1991 à 1994 lorsque je travaillais à Energie Du Mali, Fantamadi était marié, et avait 2 enfants : Sakalé (à droite), petite fille de 5 ans, et Malamine ( dit M’Fa ), âgé de 3 ans.

Immédiatement, le jour-même, nous avons tous habité  ensemble à Kalaban-Coura, une jolie maison avec jardin, cour et dépendance.

Et j’ai souhaité scolariser mes ” 2 nouveaux enfants “, en payant leur scolarité,  chaque année … et une jolie Djakarta pour Fantamadi.

Et le temps a passé .. les enfants ont grandi .. puis ont été rejoint par une drôle de Choupette ( dite  ” Alexi ” ), puis par d’autres frères et soeurs pour Sakalé et M’Fa .. c’est la vie …..

Ci-dessous, photo  de Février 2018.

Ma “fille”  Sakalé ( c’est ainsi que l’on parle au Mali ) est assise à mes côtés lors du baptème d’un nouveau petit frère pour Sakalé qui avait alors 15 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2023, à 20 ans, après 2 échecs, Sakalé a obtenu son bacalauréat malien, option économie.

Quant à M’Fa, il a échoué au bac pour son premier essai; mais il va redoubler …et réussir ..

Mon village de Massonkolon, dont Fantamadi  ( le papa de Sakalé ) est originaire, a déjà quelques bacheliers,  très peu, mais aucune bachelière.

      – “Les filles, ça ne va pas à l’école .. ça aide leur maman ..surtout une fille ainée ..” dit la tradition …

      –  ” FAUX  et  archi-faux“, a répondu  cékoroba Salim SOUARE …” vive la scolarisation des filles ..!!..

Sakalé ( on prononce “Sa-ra-lé” ) est la première femme du village à décrocher ce sésame ..

Bravo ma fille ..Toutes mes félicitations ..tu as gagné ..!!..

Maintenant, il faut faire ton diplôme de santé  .. aide-soignante, infirmière, .. à toi de choisir et travailler encore ..

courage, on est tellement fiers de toi …on est là .. on est ensemble avec toi …

bisous ..

 

Photo ci-dessous :  M’Fa  ( Malamine ), et sa soeur aînée  Sakalé en mai 2023 ..

  • hé … les enfants : vous avez quand même bien grandi …Walaïe … !!.. hé M’fa .. tu fais quoi là..?
  •  rien Tonton .. je suis là pour protéger ma grande sœur au cas où .. on ne la  touche pas : c’est bien ça que tu as dit Tonton ..?
  • M’Fa … bravo .. je compte sur toi .. tu as raison, elle s’est tellement bien occupée de toi depuis toutes ces années .. Walaïe … à toi de veiller sur elle maintenant ..!